archer-s-voice-727137-121-198Nombre de pages : 393.

Éditeur : Hugo&Cie.

Collection : New romance.

Date de sortie : 4 février 2016.

Prix : 17€

L’histoire :

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.

Mon avis :

Merci, avant tout, aux éditions Hugo&Cie pour l’envoi de ce livre ! J’aime beaucoup leurs livres et celui-ci ne fait pas exception ! Même si…

Je pense que le plus « intéressant » et le plus surprenant dans ce livre est le héros principal – Archer. Bon, il est comme dans toutes les romances beau, sexy et bâti comme un dieu (ouai, ouai, on sait !), mais surtout il est… Muet. C’est ce qui différencie cette romance et qui en fait tout le sel. Ce n’est plus une simple histoire d’amour et de sexe (même s’il y en a) mais aussi l’histoire d’un homme abandonné et seul qui reprend petit à petit goût à la vie car il tombe sur une fille qui lui apporte tant., Et quelle fille ! Parlons-en : Bree est une fille très douce, gentille et intelligente qui a vécu une chose horrible. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle quitte sa ville natale, je me suis demandé comment pouvait-on rester debout après cela ? Bref, ce n’est pas le garçon fort et sûr de lui qui sauve la pauvre petite fille mais bien un couple qui s’épaule et qui se reconstruit en puisant dans les ressources de l’autre !

Sans parler des personnages secondaires. Que ce soit Maggie, sa patronne qui est tellement sympa, Annie sa voisine assez âgée et bienveillante, ses amis Nathalie et Jordan qui sont prêt à traverser le pays quand elle s’apprête a passer un moment difficile et puis Travis… Aaah Travis, le frère d’Archer qui est aussi beau qu’imbécile ! Même s’il se rattrape un peu à la fin. J’ai adoré le détester.

L’ambiance est néanmoins légère et j’ai à plus d’une reprise eu envie de moi aussi allé m’installer dans cette petite ville au bord du lac. Aaaah, des promenades le long du lac pendant un dimanche ensoleillé, à qui ça ne donne pas envie ?

L’écriture est simple, fluide et comme d’habitude, les pages se tournent sans que l’on s’en rende compte ! La différence entre le dialogue normal et le langage des signes (en italique) est un très bon concept, je trouve. Cela permet de s’y retrouver facilement (je ne reviendrai pas sur les erreurs de l’édition, ça a déjà été dit en large et en travers ^^), tout comme les chapitres des deux points de vues de chaque personnage. Bien qu’il n’y en ait pas beaucoup pour Archer, ceux-ci n’étant présents que lors de certains passages importants…

Vous me direz « C’est bien tout ça, mais que cache ton même si… du début? ». C’est vrai que ça mérite une petite explication. J’ai aimé ce roman, j’espère avoir réussi à vous le communiquer dans les paragraphes supérieurs, mais voilà… Ce n’est pas un coup de coeur 😦 Pourquoi ? Me direz-vous, eh ben… Je n’arrive pas à mettre le doigt dessus ! Il me manque ce petit quelque chose. Après, c’est peut-être juste circonstancielle, j’ai dû laisser le livre de côté après l’avoir commencé pour lire des bouquins afin de préparer la foire du livre : Ai-je eu du mal à me remettre dedans ?

Bref : J’ai vraiment beaucoup aimé et je vous le conseille ! Ne prenez pas mon dernier paragraphe en compte, je vous l’ai mis parce que ne pas le dire revenait à ne pas être complet 🙂 Si vous aimez les romances, FONCEZ !

Ma note :

9,5/10

12660205_220597408280532_1765079084_n

 

Publicités