Salut les amis,

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle interview ! Je ne citais pas Kévin dans mon article de base mais comme vous avez l’air d’aimer les interviews et que j’aime ce que fait Kévin sur sa chaîne… Je lui ai demandé et il a gentiment accepté !

C’est parti !

20130529_143844

Bonjour Kévin, merci d’avoir accepté cette interview ! Elle sera, si tu veux bien composée de deux parties : une où l’on abordera ton vécu et puis l’autre où l’on parlera de ce que j’affirme dans mon article 🙂 Et puis, évidemment, on verra s’il y a d’autres questions qui arrivent au cours de l’interview. Le but est d’avoir un questionnaire « standard » que je poserais à chaque booktubeuse qui aura accepté l’interview de sorte d’avoir des « fiches » que je publierais tous les dimanches. 

Pourrais-tu te présenter en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas encore ? (Prénom, âge, hobby hors lecture, métier,…) 

Donc moi c’est Kévin, 23 ans. Je suis animateur en centre de loisir ainsi qu’en périscolaire. Niveau hobby, je n’ai rien de très exceptionnel. En plus des livres, j’aime le cinéma et les jeux vidéos (Pokémon et Zelda, les classiques, bien entendu). Et je suis un très grand fan d’Harry Potter. Très original, quoi !

Tu as un blog et une chaîne Youtube. Depuis quand as-tu ouvert l’un et l’autre ?

J’ai ouvert mon blog en Juillet 2010 et ma chaîne en Juin 2011. Bientôt 6 ans de blog et 5 ans de vidéos ! ^^

Qu’est-ce qui t’a poussé à ouvrir ta chaîne Youtube ? Qu’est-ce qui t’en a donné envie ?

Je me promenais tranquillement sur internet quand je suis tombé sur un skyblog, celui de JuriandCammy. J’ai adoré le principe, j’ai vite découvert qu’il y avait d’autres blogs et ai décidé de m’en faire un, pensant que ça ne durerait que quelques semaines… Puis, j’ai vu qu’elle faisait aussi des vidéos, ce qui m’a permis de découvrir Jesslivraddict. C’est à cause de ces deux blogueuses/booktubeuses que je suis devenu booktuber à mon tour. On était qu’une petite dizaine à l’époque, peu de popularité. Si j’ai commencé les vidéos, c’est par envie de partager mes lectures, vivant dans une famille où les livres sont un peu vus comme des objets non identifiés. Et puis, en vidéo, on ne peut pas mentir. Si on ne dit pas ce que l’on a vraiment pensé d’un livre, ça se ressent. Il est plus facile de donner envie, difficile de cacher sa colère ou ses larmes, quand on parle d’un livre qui nous a bouleversé.

Quelle est pour toi LE MEILLEUR moment depuis que tu as commencé ? Si tu devais n’en choisir qu’un ?

Difficile à dire.. J’hésite entre deux. En premier il y a ma semaine passée en Bretagne chez Charlotte (Le monde des livres), rencontrée grâce à nos blogs. Cinq ans d’amitié, 2015 a été l’année de notre rencontre. Puis la seconde, c’est Montreuil. Egalement cinq ans que je rêvais de m’y rendre et j’ai enfin pu y aller (et j’étais encore avec Charlotte). Une année de rêve de ce côté-là ! J’ai enfin pu rencontrer les amis blogueurs, booktubers, les abonnés, auteurs, éditeurs… Un mois après, je ne réalise toujours pas !

Et à contrario, le pire ?

Je n’ai jamais eu de graves problèmes. Le pire a surement été en 2015, j’ai eu un grand moment de doute sur l’avenir de ma chaîne. Ayant un style de lecture peu représenté sur booktube, ma chaîne avance plus doucement. Mais au bout de deux mois je suis revenu encore plus motivé pour la suite !

Quelles sont les bons côtés de t’être lancé dans cette expérience ? Où tu te dis : « J’ai bien fait de le faire pour ça ! » ?

Quand on reçoit des messages pour nous remercier d’une lecture. Ma plus grande fierté est lorsque j’ai parlé du livre « Le monde de Charlie ». Mon plus gros coup de cœur depuis que je suis blogueur .. J’ai reçu de nombreux messages de personnes l’ayant lu. Des adultes, mais aussi des adolescents, qui l’ont acheté alors qu’ils ne lisent pas habituellement et qui me remercient de leur avoir fait découvrir l’univers des livres grâce à ce livre. C’est le plus beau côté de booktube que je pourrais trouver.

Et y’a-t-il des mauvais côtés ?

Le seul mauvais côté c’est le temps qu’il faut pour une vidéo. Malheureusement, j’en manque un peu, donc quand je ne peux pas tourner, c’est une frustration énorme !

As-tu créé des liens particuliers avec d’autres Booktubeuses ? Avec qui ? Les considères-tu comme de réelles amies ?

Oui, bien sûr ! Même si je râle toujours un peu de ne pas pouvoir parler beaucoup avec eux. Après, on est pas forcement obligé de se parler tous les jours, (le temps consacré au travail, vie privé, le blog, la chaîne … on se rend pas forcement compte quand on est en dehors, mais ça prend du temps !) mais on passe de supers moments ensemble et chacune de nos conversations me régale.

Un conseil pour ceux qui voudraient se lancer ?

Soyez naturels ! Ne jouez pas un jeu, ne vous forcez pas. C’est le plus important.

20160104_154729

Tu as pour le moment 1 480 abonnés. Tu en es heureux j’imagine ?

Bien sûr ^-^ Surtout que mon genre de lecture n’est pas un genre très réputé sur booktube.

Le faites d’avoir autant d’abonnés, ça te donne une certaine influence. En as-tu conscience ?

Je n’en avais pas vraiment conscience, non. Des amis sont tombés sur mes vidéos par hasard : déjà ça, ça m’a fait quelque chose… Comme si ce n’était pas possible. Puis est arrivé Montreuil. Et le fait qu’on m’arrête pour me parler, prendre une photo avec moi.. Quand ça vient de blogueurs/booktubers, on se connaît mutuellement, donc c’est normal, mais quand ça vient d’abonnés que tu n’as jamais vu c’est tellement… bizarre. Oui, c’est ça. Ça fait bizarre.

Cela te donne une certaine responsabilité ?

Oui ! Montreuil m’a fait un bien fou, comme une envie d’encore mieux faire. D’être plus présent.

Es-tu d’accord si je dis que vous, booktubeurs, faites le même métier que les journalistes ?

Personnellement, non. Car journaliste est un métier. Être booktuber, c’est une passion avant tout, on partage nos lectures pour des gens comme vous et moi sans rien demander en retour. Ça permet aux personnes qui nous écoutent de se sentir encore plus concernées car, au final, celle qu’il/elle écoute, c’est un peu tout le monde. Si on se disait journalistes, ou qu’on faisait des vidéos en étant payés, ça mettrait tout de suite une barrière entre eux et nous.

As-tu, honnêtement, un autre avantage que de recevoir des livres gratuitement ?

Oui on peut avoir des plus comme tout le monde le sait. Des accréditations pour les salons, possibilité d’interview d’auteur, invitations des maisons d’éditions, des exclus… J’avais même eu une invitation pour une avant-première ciné d’une adaptation. Mais vivant dans le sud, je ne peux profiter d’aucun de ces avantages, qui se passent presque toujours sur Paris. Donc si je peux, j’en fais profiter quelqu’un d’autre.

Monétises-tu tes vidéos ? Pourrais-tu gagner ta vie grâce à tes vidéos ?

Non ! C’est personnel, mais je ne me fais pas à l’idée de gagner de l’argent avec Youtube. Puis comme dit plus haut, j’aime bien être « monsieur tout le monde » qui partage ses lectures. ^^ Peut-être plus tard, mais ce n’est pas dans mes projets immédiats.

Que pourrais-tu dire à ceux qui prétendraient que tes avis ne peuvent pas être sincères puisque tu reçois les livres gratuitement et que tu as des relations avec les maisons d’édition ? Pour les rassurer…

Pour les rassurer… Qu’il suffit de voir des chroniques que j’ai faites sur certains services presses, où je tuais littéralement le livre. Même les avis négatifs peuvent être utiles pour une maison d’édition, je ne vois pas pourquoi on mentirait !

*****

Voilà, je remercie beaucoup Kévin d’avoir acceptée cette interview ! Si vous avez envie de le découvrir un peu plus, vous le trouverez ici :

Son blog : Palace of books

Son Facebook : Palace-of-books

Son Twitter : @Croutcrouton

Sa chaîne Youtube : Palacecrouton

*****

J’espère que cette interview vous aura plu ! On se retrouve très vite. D’ici là, portez-vous bien 😉

Publicités