Salut les amis, comment allez-vous ?

Je vous retrouve aujourd’hui pour l’interview d’une autre Youtubeuse. Je l’avais contacté dans le cadre de la série « Un dimanche/Une Youtubeuse » mais Audrey était occupée.

Heureusement, elle a su se libérer et voici le résultat 🙂

P1100661

 

Bonjour Audrey, merci d’avoir accepté cette interview ! Elle sera, si tu veux bien composée de deux parties : une où l’on abordera ton vécu et puis l’autre où l’on parlera de ce que j’affirme dans mon article 🙂 Et puis, évidemment, on verra s’il y a d’autres questions qui arrivent au cours de l’interview. Le but est d’avoir un questionnaire « standard » que je poserais à chaque booktubeuse qui aura accepté l’interview de sorte d’avoir des « fiches » que je publierais tous les dimanches.

Tu as un blog et une chaîne Youtube. Depuis quand as-tu ouvert l’un et l’autre ?
J’ai ouvert mon blog en avril 2013 et ma chaîne Youtube quelques mois plus tard.
Qu’est-ce qui t’a poussée à ouvrir ta chaîne Youtube ? Qu’est-ce qui t’en a donné envie ?
J’avais envie de m’exprimer de vive voix, j’avais envie de parler, de donner mes avis de manière plus spontanée, plus amusante aussi, et je pense que Youtube était la plateforme idéale.
Quelle est pour toi LE MEILLEUR moment depuis que tu as commencé ? Si tu devais n’en choisir qu’un ?
Je pense que c’est le salon du livre de Montreuil de 2015. Beaucoup de gens appréhendaient ce salon qui s’est déroulé trois semaines après les graves attentats de Paris, et ça a rendu le moment d’autant plus beau parce que tout s’est bien passé, et tout m’a redonné la joie de vivre dans ce salon, parce que les récents événements étaient tout de même inquiétants, horrifiants. J’ai pu animer une conférence, un moment émouvant, et j’ai pu voir et revoir des amis, des abonnés, des auteurs ainsi que des éditeurs que j’apprécie énormément. C’était un moment magique.
Et à contrario, le pire ?
Il n’y en a pas eu et j’espère qu’il n’y en aura jamais.
Quelles sont les bons côtés de t’être lancée dans cette expérience ? Où tu te dis : « J’ai bien fait de le faire pour ça ! » ?
Le fait d’avoir une communauté qui nous soutient, qui est présente pour nous, qui croit en nous. On a tous des moments de blues dans la vie, et je crois que mes abonnés sont les personnes les plus formidables du monde parce que si je suis triste, j’ai juste à lire certains de leurs commentaires et je suis obligée de retrouver le sourire suite à ça. Ça me donne beaucoup confiance en moi, ça me motive, ça me touche.
Et y’a-t-il des mauvais côtés ?
Pas tellement, je reste loin des débats, des querelles, et tout se passe pour le mieux de mon côté.
As-tu créé des liens particuliers avec d’autres Booktubeuses ? Avec qui ? Les considères-tu comme de réelles amies ?
Oui, je pense particulièrement à Mathilde de Ma Malle aux Livres, qui est une véritable amie, avec qui je passe le salon de Montreuil en intégralité, et que je suis ravie de retrouver. C’est une réelle amie. J’ai davantage d’amis que j’ai rencontré sur internet (livresques ou pas) que d’amis qui vivent près de chez moi, pour moi il n’y a pas de distinction à faire, ce sont simplement des amitiés à distance, mais elles sont chères à mon cœur. Après j’apprécie énormément de booktubeuses et booktubers que je suis ravie de voir et revoir aux salons, même si nous sommes plus ou moins proches.
Un conseil pour ceux qui voudraient se lancer ?
Je ferai une vidéo très complète à ce propos, mais mon principal conseil c’est que si vous en avez envie, alors rien ne doit vous arrêter. Vous êtes capables comme n’importe qui d’autre de parler d’un livre qui vous a plu ou non.
P1100674 (2)
Tu as pour le moment 10 723 abonnés. Tu en es heureuse j’imagine ?
Oui évidemment, c’est un nombre impressionnant, énorme, même si ça serait peu pour certains, pas pour moi en tout cas.
Le faites d’avoir autant d’abonnés, ça te donne une certaine influence. En as-tu conscience ?
Oui, je le vois aux commentaires, on m’envoie des mails pour me dire qu’on a acheté tel livre suite à ma vidéo. Je sais que mon avis peut vraiment compter pour certains lecteurs.
Cela te donne une certaine responsabilité ?
Oui, j’essaie de ne décevoir personne, de respecter les conseils de mes abonnés pour qu’ils puissent être de plus en plus satisfaits de mes vidéos.
Es-tu d’accord si je dis que vous, booktubeuses, faites le même métier que les journalistes ?
Oui, ce n’est pas faux car les journalistes reçoivent eux aussi des services de presse et les critiquent dans des articles. Sauf que non, nous ne faisons pas le même métier, car nous ne sommes pas payés !
As-tu, honnêtement, un autre avantage que de recevoir des livres gratuitement ?
Oui, parfois les éditeurs ont beaucoup de reconnaissance envers nous et ça fait toujours vraiment plaisir. Et puis on ne parle pas spécialement d’avoir des avantages. Je partage mes avis parce que j’aime ça, et ça me suffit totalement !
Monétises-tu tes vidéos ? Pourrais-tu gagner ta vie grâce à tes vidéos ?
Oui je monétise mes vidéos, et non ça serait totalement impossible, même si je sortais une vidéo par jour je n’aurais même pas 200€ par mois je pense.
Que pourrais-tu dire à ceux qui prétentraient que tes avis ne peuvent pas être sincères puisque tu reçois les livres gratuitement et que tu as des relations avec les maisons d’édition ? Pour les rassurer…
Rien du tout, s’ils ne me croient pas ils ne me regardent pas, moi je sais que je suis honnête et vu les messages de mes abonnés eux aussi, alors ça me suffit 🙂

*****

Voilà, je remercie beaucoup Audrey d’avoir acceptée cette interview ! Si vous avez envie de le découvrir un peu plus, vous le trouverez ici :

Son blog : Le souffle des mots

Son Facebook : Le souffle des mots

Son Twitter : @LeSouffledesmot

Sa chaîne Youtube : Le souffle des mots

*****

J’espère que cette interview vous aura plu ! On se retrouve très vite. D’ici là, portez-vous bien 😉

12277057_189915094682097_638325205_n

Publicités