51RtQJA4i4L._SX320_BO1,204,203,200_

Pages: 523.

Éditeur: Le cherche-midi.

Date de sortie: 26 août 2015.

Prix: 21,50€

 

L’histoire :

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d’un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l’écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secrets l’une pour l’autre. C’est en tout cas ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de l’école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable… Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate s’immisce alors dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas si bien qu’elle le pensait. À travers les SMS, les mails d’Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l’attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu’elle avait pu imaginer.

Mon avis :

D’abord, merci aux éditions Le cherche-midi pour l’envoi de ce livre. J’étais très content de le recevoir et je n’ai pas été déçu !

Il parait que l’on retient ce qu’on lit en dernier, c’est pour ça que je vais commencer par ces petits défauts car je ne veux pas que vous vous arrêtiez là-dessus 🙂 Le point qui m’a le plus dérangé c’est le langage d’Amelia ! Genre tous les « d’jeuns » parlent comme ça, genre ! Et genre, on parle tous en verlan ! Cela m’a parfois tapé sur le système si vous voyez ce que je veux dire… Deuxième petit truc qui m’a tracassé, mais c’est un détail, la mère d’Amélia mène l’enquête aux côtés du policier. Cela est-il vraisemblable? Je ne pense pas, ça m’a semblé bizarre.

Et à part ça ? Et bien… Rien à dire ! Ce livre est plus que prenant. On ne s’ennuie pas une seconde, il se passe toujours quelque chose. En fait c’est un thriller pour ado, et je ne dis pas ça péjorativement !

Le format du livre fait que la lecture est très rapide. Un long chapitre, une fournée de SMS, un statut Facebook, un long chapitre et ainsi de suite. Les SMS et statuts Facebook font du bien, ils permettent de continue la lecture tout en faisant une « pause ».

Et les personnages ? Tourmentés, c’est le premier mot qui me vient à l’esprit ! Kate, la mère d’Amelia, pour des raisons évidentes. Daniel et Jeremy, les collègues de Kate, qui sont louches dès le départ. Et que dire des élèves, je ne suis pas si vieux que ça, mais ce n’était pas comme ça à mon époque !

Enfin, le message de ce livre (celui que j’ai vu en tout cas), est hyper important de nos jours. N’harcelez pas vos amis, en aucune façon, pour aucune raison, et encore moins pour être coool ! Vous ne l’êtes pas. Si parmi ceux qui me lisent, il y en a un qui le fait, je ne te jette pas la pierre, mais réfléchis. Comme le livre le démontre, même si c’est de la fiction, tes actes – même s’ils ont l’air cools et insignifiants – peuvent aller loin. Réfléchis-y 😉

Ma note : 

J’ai vraiment beaucoup aimé, à part les petits détails que je vous énumère au début… C’est pourquoi je lui mets un:

9/10

Voilà, vous l’avez lu ? Vous avez aimé ? Vous avez envie de le lire?

Dites-moi tout !

11920416_147298315610442_1152244205_n

Publicités