Bonjour les amis, on va parler série aujourd’hui 🙂

Qu’ont en commun « 24 heures chrono », « X-files », « Prison Break », « NCIS », « Hawaii 5-O » ou encore « Arrow » ? Ce sont soit d’anciennes séries qui reviennent, soit des spin-off ou encore des adaptations. Autrement dit, ces séries qui marchent, ne viennent pas de nulle part ! Et les chaînes ne prennent plus beaucoup de risques…

Je me suis donc demandé si, à mon grand désespoir, le monde de la série TV va tout doucement se retrouver dans le même cas que le cinéma. C’est à dire tourner un peu en rond…

——————————————————–

Les retours :

« X-files », « Prison Break », « Twin Peaks », « Xéna, la guerrière » (en projet),…

Autant de séries qui vont (ou pourraient) revenir ! Une bonne ou une mauvaise idée ? C’est à vous de vous faire une opinion… Et selon votre opinion, vous bénirez ou détesterez « 24, live a another day » ! Et oui, c’est elle qui a ouvert la brèche…

Bon, d’accord, elle n’a fait « qu’une » moyenne de 6,4 millions de téléspectateurs là ou la dernière saison classique faisait 9,3 millions. Mais lorsque l’on prend en compte les différents facteurs (horaires, périodes de diffusion,…), elle s’impose comme la deuxième série la plus suivie durant l’été 2014 sur la cible des 18-49 ans !

Alors ? Merci « 24 » ?

Les adaptations :

Aaaaah, les adaptations ! N’est-ce pas génial ? On peut tout adapter, les livres, les films, les séries étrangères,…

Les adaptations de livres :

Comment passer à côté de « Games of thrones » ? Ou « Sex and the City »? Ou encore « The leftovers » et « Outlander », « Vampire Diaries », et… Et… On pourrait continuer longtemps !

Les adaptations de films : 

Rien que cette année, on a droit à l’adaptation de « Minority Report » et « Limitless ». Avant il y a eu Bates Motel, Teen Wolf ou encore Scream !

Par le passé, d’autres films ont connu des adaptations sérielles dont les succès ont dépassé le leur. Buffy contre les vampires et Stargate – La porte des étoiles en sont la preuve en étant désormais considérés comme des classiques, dont les succès retentissants ont donné naissance à plusieurs spin-off. Des exemples qui poussent les networks et les chaînes du câble américain à poursuivre leurs tentatives dans cette voie.

Les adaptations de séries étrangères :

En panne d’inspiration et poussés par un cruel besoin de sans cesse se renouveler, les Américains sont allés chercher des séries « différentes » hors de leurs frontières. Mais si en France, le téléspectateur est habitué au doublage depuis des décennies ou à la version originale sous-titrée, l’oncle Sam, lui, s’y refuse catégoriquement. Il faut dire que le doublage est une pratique très utilisée dans les pays francophones, solidement ancrée dans notre culture télévisuelle ou cinématographique. Aux Etats-Unis, le doublage est banni mais au-delà des problèmes liés au doublage et aux sous-titres, les Etats-Unis ne cherchent pas tant à faire découvrir des séries venues d’ailleurs qu’à se les approprier. Pas dans une démarche de plagiat, mais plutôt d’adaptation. Car c’est de cela dont il question lorsqu’une grande chaîne américaine rachète les droits d’une fiction étrangère : lorsqu’un format les séduit et a du succès dans son pays d’origine, il doit passer par une phase de transformation afin qu’il colle au plus près de la culture américaine, de ses codes, de ses références.

Certaines fois, le studio n’a pas le choix (enfin, c’est ce qu’il croit) : la faute aux accents, aux langues étrangères. Pourquoi le monde entier ne parle-t-il pas l’anglais avec l’accent chéri des américains ? Obligé de refaire si on veut profiter du succès.

Les spin-off :

C’est aussi la faute du téléspectateur si tu lui donnes ce qu’il demande. Ces personnages, il les a tellement A-DO-RE qu’il ne veut pas les quitter. Tu as usé How I Met Your Mother jusqu’à ce la corde ressemble à de la grosse ficelle, mais il en veut encore. Vends lui donc une déclinaison façon How I Met Your Dad, ça devrait l’exciter. Malheureusement pour toi, il ne suffit pas d’imaginer le spin off pour qu’il se concrétise. Même pour les meilleurs scénaristes américains, écrire l’indescriptible est impossible.

Mais l’idée est là : répondre à cette fâcheuse question : comment donner une suite à quelque chose qui n’en a pas pour siphonner jusqu’à la dernière goutte l’amour du téléspectateur pour sa série. Si tu suis l’expérience des grands anciens, tu prendras un personnage et tu l’implanteras dans une nouvelle série. Joey Tribbiani de Friends dans Joey, Gary Ewing de Dallas dans Côte Ouest, Mork de Happy Days dans Mork and Mindy avec Robin Williams (je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…) ou plus proche de nous, Angel de Buffy contre les vampires.

Autre solution d’école, garder l’univers et changer tout le reste, enfin surtout, tous les personnages. NCIS, Star Trek, CSI, Stargate… en général, ça fonctionne. Pour le téléspectateur, la série est assez familière mais reste source de découvertes. Banco. Le champion toute catégorie de cette façon de faire, c’est sans doute Dick Wolf. Depuis 1990, le showrunner fait régner la Loi et l’Ordre sur la télé américaine. Comme Martine qui va à la plage ou à la montagne, Law and Order se décline à New York, Los Angeles, Londres ou Paris, en cour de justice, section criminelle ou unité spéciale, pour au final cumuler près de 1155 épisodes pour une seule et même franchise. Sachant qu’au départ, ce sont simplement des enquêtes comme il y en a des milliers à la télé. Mais Dick Wolf a trouvé le filon et en bon loup, il ne l’a pas lâché.

Conclusion :

Vous l’avez vu, il y a beaucoup de séries non-originales de nos jours, mais ce n’est pas un phénomène nouveau ! Entrons-nous dans une ère de doutes et de craintes qui pourrait contraindre les séries à perdre leur témérité ? Pas vraiment, en tout cas, pas plus qu’avant ! En fait, c’est simplement un petit aveu d’inquiétude de la part des chaîne mais espérons que ça ne s’étende pas car, au fond, n’est-ce pas là l’attrait des séries ? Être un énorme laboratoire, avoir une liberté de ton et de traitement ?

Pour en savoir plus ?

Allez faire un petit tour sur ce site qui est très bien fait :

Blog TV d’Arte et la deuxième partie

 

Voilà, voilà, qu’en pensez-vous ? Trouvez-vous aussi qu’il y a trop de séries non-originales ? Dites-moi tout !

En attendant, je vous souhaite une très bonne journée, on se retrouve très vite ! D’ici là prenez soin de vous et de ceux que vous aimez…

11920416_147298315610442_1152244205_n

 

 

 

 

Sources:

– Magazine SériesTV n°65.

– Braindamaged.

 

 

 

Publicités