couv68185613

Pages: 245.

Éditeur: Albin Michel.

Date de sortie: 2012.

Prix: 19,50.

 

 

L’histoire:

Martin Harris avait deux passions : sa femme et une plante. Je suis seul aujourd’hui à pouvoir les sauver. Mais comment protéger une femme lorsqu’on est traqué sans relâche par les services secrets ? et comment libérer une plante médicinale volée aux indiens d’Amazonie par le numéro un mondial des cosmétiques ? Une plante qui pourrait guérir des milliers de malades et qui, victime d’un brevet exclusif, ne sert qu’à fabriquer la plus chère des crèmes antirides.

Mon avis:

Lorsque l’on m’avait parlé de « Jules » de Didier Van Cauweleart, j’ai couru jusqu’à la bibliothèque et…Il n’y était pas 😦 Je me suis donc rabattu sur celui-ci…

Alors…Comment vous dire??? Je n’ai pas compris…En fait, je ne sais pas trop comment vous parler de ce livre. J’ai aimé sans tout comprendre! Encore plus bizarre, j’ai aimé sans comprendre l’intérêt de ce livre 😮

C’est peut-être mon côté garçon mais l’un des seuls trucs que j’ai aimé c’est le fait que le héros est un ancien agent de la CIA. Et tenez-vous bien parce que l’histoire n’est pas piquée des hannetons (#veilleexpressiondemerde 🙂 ), Cette agent de la CIA dans lequel on a implanté l’âme d’Harris pour le tuer, rêve une belle nuit de la plante sur laquelle celui-ci travaillais. Il décide de retrouver sa veuve et de l’aider à « sauver » le peuple à qui appartient cette plante. Ouffff, vous vous y retrouvez?? Non? Et ben…Moi non plus 🙂

Une autre chose que j’ai aimé, l’histoire d’amour entre cet agent et la veuve. Que voulez-vous, c’est mon côté coeur d’artichaut ^^ Mais cette histoire d’amour est aussi compliqué que peu creuser et peu exploités! Et c’est pareil pour tout le reste! Les personnages sont peu exploiter, l’histoire aussi, et je ne parle même pas de cette plante, qui sort d’on ne sait où…

Les scènes un peu « chaudes » comme les attaques (Et oui, c’est un ancien agent!), les explosions, les empoissonnements, tombe comme un cheveu dans la soupe. Il s’en passe des choses dans ce bouquin, mais l’auteur n’aura jamais réussi à réveiller en moi une petite excitation, un palpitement, ce petit truc. Tout fait « pschiiiit ».

Bref: Laissez tomber! Lissez un Van Cauwelaert si vous voulez (Après tout, je ne connais que celui-là), mais pas celui-ci!

Ma note:

Je n’ai pas vraiment aimé, il manque beaucoup à ce bouquin et c’est vraiment dommage. C’est pour ça que je lui donne un:

5/10.

Ce qu’il lui manque pour avoir un 10/10?

– Plus d’action.

– L’histoire, les personnages, l’histoire de la plante plus « creusées ».

– Une meilleure fin.

– Moins d’imbroglios.

 

Voilà, je suis assez sévère mais bon, je n’aime pas. Que voulez-vous…

Et vous? L’avez-vous lu?

11920416_147298315610442_1152244205_n

 

 

 

Publicités